« ORGANISEZ-VOUS ET TENEZ-VOUS PRÊTS ! » Jean-Luc PUJO – LES TUILERIES – Paris 27 mai 2014

» ORGANISEZ-VOUS ET TENEZ-VOUS PRÊTS ! »

DISCOURS LES TUILERIES – Paris

Mardi 27 mai 2014 – Jean-Luc Pujo – Penser la France

– Anniversaire du » NON » au référendum du 29 mai 2005 –

____

Chers Camarades, Chers Compagnons,

Chers amis,

Quel plaisir d’être ici réunis – aux tuileries – parmi vous chaque mois de Mai, grâce à André Bellon et à son mouvement » Pour une constituante » !

Tous ensembles … pour fêter le dernier grand sursaut du peuple français !

Le 29 mai 2005, les français ont dit » NON » à une constitution européenne imposée par les élites financières et industrielles !

Les français ont dit » NON » à cette fausse Europe !

Ils ont dit » NON » à la destruction de la Nation !

Ils ont dit » NON » à la fin du pacte social français riche de tant de luttes sociales !

Le 29 mai 2005, les français – 15 millions et demi de français – ont dit » NON » à ce projet ABJECT !

Cet immense élan du peuple de France s’est malheureusement fracassé sur le mur du traité de LISBONNE !

ILS ONT OSÉ ! Et avec quelle arrogance !

» OUI » ! ILS ONT OSÉ TRAHIR LE PEUPLE SOUVERAIN !

EN 2008, UN PARLEMENT CORROMPU effaça le vote du peuple souverain en adoptant le Traité de Lisbonne !

MAIS QUELLE TRAHISON !

QUELLE FORFAITURE – car il s’agit bien de la plus ignoble trahison qu’il soit pour des représentants de la NATION !

CETTE FORFAITURE leur a permis d’imposer au peuple de France une politique libérale dont nous ne voulons pas !

QU’IMPORTE LE PEUPLE ! PUISQUE EUX, ILS LE VEULENT !

LA BANQUE, LA FINANCE ! L’INDUSTRIE ! EUX, ILS LE VEULENT !

***

ALORS » OUI » ! IL FAUT LE DIRE !

Ce VIOL de la parole du peuple souverain est un COUP d’ETAT !

Un coup d’ETAT commis par les oligarchies financières et industrielles !

OUI ! LA VIOLENCE, C’EST EUX !

OUI ! LA FORFAITURE, C’EST EUX !

OUI ! LA TRAHISON, Ce SONT EUX !

***

FACE à cette violation de la loi naturelle des peuples, il n’existe plus qu’une seule alternative : ou combattre ou se taire !

NOUS, NOUS AVONS CHOISI DE COMBATTRE !

ET NOS ENNEMIS SONT NOMBREUX !

Ils croissent dans le mensonge et la duplicité !

Ils sont partout : au Gouvernement, à l’Assemblée, à l’Elysée ! Dans tous les partis politiques subventionnés !

Regardez-les PLEURER et S’ALARMER … quand les français refusent de jouer à ce jeu de dupe : voter !

REGARDEZ-les, scrutin après scrutin, pousser des cris d’ORFRAIES !

AH ! L’ABSTENTION !

Ils en appellent même au » vote républicain » !

Au » vote républicain » !

Eux qui trahissent chaque jour l’immense promesse républicaine qui donne au peuple la parole suprême : celle qui réaffirme la pleine souveraineté du peuple français !

***

Encore ces jours-ci : LES ELECTIONS EUROPEENNES !

MAIS QUELLE IMMENSE MASCARADE INTERNATIONALE !

ET CE FRONT dit » NATIONAL » qui porte avec lui les INTERETS BIEN SENTIS – justement – de l’INDUSTRIE et de la BANQUE !

CAR QUOI ?

QUI – DEPUIS TOUJOURS – FINANCE L’EXTREME DROITE ? En France ? En Europe ?

QUI ? Si ce n’est le grand CAPITAL ? Les BANQUES et la FINANCE ?

***

MAIS QUELLE MAGNIFIQUE Leçon de l’Histoire !

Regardez-là qui vient avec ses promesses mirifiques !

Alors que nous savons que ces promesses ne seront que des LARMES et que du SANG !

OUI ! Tout est déjà écrit !

OUI ! La prise de pouvoir de l’Extrême droite en France, soutenue par la BANQUE et l’INDUSTRIE, annonce le pire !

LE PIRE pour chacun d’entre nous ! Le pire pour nous tous ! Le pire pour la France !

Il en a toujours été ainsi : TOUJOURS ainsi avec le grand capital en crise.

Le Grand Capital a toujours dit » OUI » au fascisme !

Le Grand Capital a toujours dit » NON » au PEUPLE, à la GAUCHE véritable !

***

Voilà notre ennemi ! Voilà nos ennemis !

Tous les agents du système :

PS et UMP ! D’une part.

Front NATIONAL ! D’autre part.

***

EN REFUSANT CE SYSTEME CORROMPU, EN REFUSANT SCRUTIN APRES SCRUTIN de participer à un système électoral corrompu, LE MESSAGE DES FRANCAIS est clair :

Les français veulent UN NOUVEAU CHEMIN POUR LA FRANCE !

IL EST DE NOTRE RESPONSABILITE DE FAIRE LEVER UNE NOUVELLE ESPERANCE POUR LA FRANCE !

C’EST L’ESPERANCE DE VOIR NOTRE PAYS HONORER LES GRANDES VALEURS REPUBLICAINES ET PATRIOTIQUES PORTEES PAR LE CONSEIL NATIONAL DE LA RESISTANCE !

AUSSI, ICI, CE SOIR, NOUS DEVONS LANCER UN APPEL A TOUS LES PATRIOTES VERITABLES !

A TOUS LES FRANCAIS – véritables patriotes – qui ne peuvent voter NI POUR LE PS ET L’UMP ; NI POUR le FRONT NATIONAL.

A TOUS CES FRANCAIS en désespérance » ORGANISEZ-VOUS ET TENEZ-VOUS PRÊTS ! »

PARTOUT EN FRANCE – USINES, UNIVERSITES, DANS TOUS LES QUARTIERS – » ORGANISEZ-VOUS ET TENEZ-VOUS PRÊTS ! »

QUI QUE VOUS SOYEZ ! DE QUELCONQUE ORIGINE !

PATRIOTES ! » ORGANISEZ-VOUS ET TENEZ-VOUS PRÊTS ! »

LE PAYS VA ENTRER EN TURBULENCE ! LA FRANCE VA AVOIR BESOIN DE VOUS !

» ORGANISEZ-VOUS ET TENEZ-VOUS PRÊTS ! »

ILS L’ONT VOULU ! ILS L’ONT CHERCHE ! L’HEURE VA BIENTÔT SONNER :

» ORGANISEZ-VOUS ET TENEZ-VOUS PRÊTS ! »

NOUS ALLONS AVOIR BESOIN de TOUS :

» ORGANISEZ-VOUS ET TENEZ-VOUS PRÊTS ! »

***

VIVE LA REPUBLIQUE ! VIVE LA FRANCE !

MERCI !

Jean-Luc PUJO

président des Clubs “Penser la France”

“Appel des Résistants du CNR”

Résister c’est créer ! Créer c’est résister!

Nous vous présentons le texte de l’appel à la commémoration du 60e anniversaire du Programme du Conseil National de la Résistance adopté dans la clandestinité le 15 mars 1944, lu par les figures historiques de la Résistance.

Vous pouvez voir et entendre Lise London, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Philippe Dechartre, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Georges Séguy, Maurice Voutey.

Nous avons tourné ces images (2004) en réaction au refus de la publication de ce texte par les médias dominants.

Vous pouvez diffuser ce lien sans modération.

Rendez-vous sur notre site http://www.alternatives-images.net/ pour faire l’aquisition du double DVD “Résistances”.

« Il faut donner, redonner un gouvernement à la France ! » par Jean-Luc PUJO – Président des Clubs « Penser la France » LIMOGES, 2 novembre 2013

DISCOURS DE LIMOGES

Samedi 2 novembre 2013

___

Mes premiers mots seront des remerciements.

» Merci » au MPEP, » Merci » à Jacques Nikonoff et à Michèle Dessène pour cette invitation de Limoges, qui restera – un moment important – historique – de notre combat.

Je veux également saluer nos camarades communistes du PRCF – Cher Georges Gastaut – sans qui rien de tout cela ne serait possible.

Enfin, je veux dire combien c’est un honneur – chaque fois répété – de partager une tribune avec d’anciens Résistants français parce que nous les admirons.

Et quelle joie pour nous d’être ici rassemblés à Limoges, » Terre de Résistance ».

***

Pour nous français, la » Résistance » est la quintessence de l’engagement patriotique.

Et ce mot » Résistance » résonne avec joie quand la France est forte d’elle-même.

Mais ce mot » Résistance » résonne aussi avec douleur quand la France s’abandonne et que nous avons » mal à la France ».

***

Et aujourd’hui, c’est peu de le dire, » Combien nous avons mal à la France » !

De toute façon, tous les pouvoirs sont à bout !

MERKEL, OBAMA, HOLLANDE … ils ne savent plus où ils en sont, face à l’immense faillite financière qui vient, à la course énergétique – donc militaire – qui malheureusement annonce le pire !

Enfin, nous ne pouvons ignorer l’essentiel : Nous sommes confrontés à une immense faillite intellectuelle et spirituelle.

Et pour ce qui nous concerne, nous pouvons constater que plus personne ne dirige la France qui telle un bateau ivre, s’abandonne, glisse au fil de l’eau :

– Notre diplomatie n’a plus ni queue ni tête : après la Libye, la Côte d’Ivoire, la Syrie et le Mali… c’est une politique incohérente et désastreuse qui assassine des civils innocents, femmes et enfants ! Des peuples nouvellement piétinés déjà nous maudissent !

– Nos armées sont démantelées et – pour ce qu’il en reste – placées sous commandement américain : Pauvre armée française !

– Notre culture est caricaturée, dégradée, piétinée !

– Notre jeunesse est abandonnée : réduite à n’espérer qu’entre les mirages de l’expatriation et les fausses promesses incarnées par un » Pôle » dit » d’emploi » ! Pauvre jeunesse de France !

– Notre propre langue – cette immense langue française – est niée jusqu’en ses places fortes – comme l’université – face à un anglo-américain envahissant et proactif !

– quant à nos entreprises, elles sont en fuite hors zone Euro… pour rester dans la compétition ! Et tant pis pour l’emploi des français ! Pour les familles françaises ? La Misère !

Quelle faillite magistrale !

Et quand le peuple – mais quel peuple que celui de la France ! – quand le peuple ose exprimer des doutes, un avis divergeant… il est ignoré, écarté.

Souvenez-vous du référendum de 2005, ou encore aujourd’hui du référendum sur l’euro-région » Alsace »â€¦

Et ne parlons pas des dernières illustrations tragiques : l’affaire Léonarda ; l’affaire des écoutes américaines de la NSA ; la libération des otages d’Areva et toujours ces mises en scène insupportables ;

Nous apprenons ce soir que deux journalistes de RFI viennent d’être enlevés et exécutés.

Et nous pensons aussi à nos amis Bretons, donnant le signal d’une jacquerie généralisée bientôt prête à se lever partout en France !

Nous vivons bel et bien la faillite du gouvernement de la France.

D’ailleurs, il n’y a plus véritablement de gouvernement ; il n’y a plus de chef d’Etat; il n’y a plus de parlement français, il n’y a plus de juridictions nationales françaises, il n’y a plus de frontières françaises ; il n’y a plus de monnaie française, il n’y a plus d’armée française ;

En un mot : » il n’y a plus de France » !

C’est ce sentiment diffus – mais réel – que les français expriment désabusés et de plus en plus méprisant pour des politiques qui les trahissent.

Et personne pour répondre à cette angoisse légitime, à ce sentiment vaincu de » l’amour de la France ».

» Ce que c’est tout de même que de nous » dit le poète amoureux. Et nous le disons – tous ensemble en silence – de la France.

Parce qu’en réalité, les français aiment toujours – et plus que tout – la France, son modèle équilibré, fruit de longues luttes sociales et politiques, marqué dans notre chair comme dans notre esprit.

***

Mais qui – aujourd’hui – pour relever notre pays ? Qui pour donner un véritable gouvernement à la France ? Qui ? à part nous, le Peuple de France ?

Notre vie politique est un champ de ruine.

Ni Parti socialiste, ni UMP ne sont en mesure de relever les défis immenses qui nous attendent. Car ils ne croient plus en la France. Ils ont même oublié ce qu’a été la France, sa grandeur, la Force de notre Nation. Alors ils miment – tour à tour – un gouvernement diaphane, aux couleurs de l’abandon.

Pas plus le Front National, parti sans projet, sans programme hors celui xénophobe, sans cadre, sans intelligence… le Front National est – bel et bien – un parti » en dessous de la France ».

Le Front national est le parti de » l’abaissement national » !

Or, le défi historique de notre période, consiste précisément à donner aux français les moyens de se hisser – de nous hisser collectivement – à la hauteur de la France.

OUI ! Tel doit être notre mot d’ordre : » Soyons à la hauteur de la France ! »

Et pour cela, il nous faut – d’abord et avant tout – donner, redonner – un gouvernement à la France !

La France a de nombreux atouts, son peuple de grandes richesses, une grande intelligence.

Encore faut-il aimer la France, la comprendre, la respecter.

Et bien sûr poser cette question essentielle – » mais c’est quoi la France » ? – dans le seul souci de répondre en écho à cette interrogation magistrale : Comment redonner vie à » l’esprit élevé de notre Nation » ?

L’esprit élevé de la France !

Celui qui parle au Monde parce qu’il est la voix de la Justice.

Celui qui vibre dans le cœur des Hommes, quand ils prononcent les mots de Liberté, d’Egalité et de Fraternité.

Celui qui porta – plusieurs fois dans l’histoire – l’espérance de l’émancipation des Hommes, de tous les Hommes.

Voilà l’esprit de la France ! Et c’est cet esprit que nous devons incarner, porter, faire vivre !

***

Et quelle fut belle la France quand elle fut riche de cet esprit !

Cet esprit qui souffla dans les tranchées de 14, quand le peuple de France communia fraternellement dans la souffrance partagée mais aussi dans l’espérance.

Cet esprit qui fut à l’œuvre avec le Général de Gaulle, celui du 18 juin comme celui de la Vème République, avec ses erreurs et avec sa grandeur.

Et plus que tout, c’est le souvenir de ces Hommes, ceux de la Résistance, qui furent la chair incarnée de cet esprit ; ceux qui se levèrent alors que la France était à genoux, exsangue, abattue, pillée…

Cet esprit qui fut à l’œuvre chez ces hommes, ces femmes, rejoignant la Résistance, quand la France officielle collaborait et se couchait.

Ces Hommes avaient foi en la France, foi dans la République. Et plus que tout, ils avaient foi dans une certaine idée de l’Homme.

C’est bien sûr cet esprit qui irradie le programme du Conseil National de la Résistance.

C’est cet esprit que nous devons retrouver, car il est l’essence – la seule possible – d’un véritable ressourcement français !

***

Oui ! Il nous faut construire une nouvelle renaissance Française, donner un nouveau chemin à la France.

Chemin d’indépendance, en proclamant l’urgence de l’indépendance nationale : nous devons sortir de l’OTAN, sortir de l’UE et sortir de l’EURO.

Chemin d’espérance, en redonnant à la France une véritable espérance, incarnée par les valeurs françaises – celles portées par des siècles de luttes et de révolutions – je veux dire : » les valeurs universelles de Liberté, d’Egalité et de Fraternité », toujours d’une étonnante modernité.

Car rien n’est plus moderne que l’Idée d’émancipation des Hommes, de tous les Hommes ; l’idée d’émancipation des Nations, de toutes les Nations.

Voilà ce que peut être – ce que doit être – l’esprit du redressement de la France.

Tel doit être notre programme, l’esprit de notre combat aujourd’hui au sein du Nouveau CNR !

Voilà ce à quoi s’attacheront les Clubs » Penser la France » au sein du nouveau CNR !

Comment ne pas comprendre alors – avec joie – que nous venons de définir ainsi les bases d’une future grandeur française recouvrée ?

Vive le nouveau CNR !

Vive la République !

Vive la France !

Merci !

Jean-Luc PUJO*

___

*Jean-Luc PUJO préside les Clubs » Penser la France »

 

« BOYCOTT des Européennes » – Intervention de Jean-Luc PUJO (Penser la France) – CNR-RUE – Meeting PARIS – 26 avril 2014 –

» BOYCOTT des Européennes » CNR-RUE – Meeting PARIS – 26 avril 2014 –

Intervention de Jean-Luc PUJO –

» Trahison ! Trahison ! Trahison ! … Aux Armes ! Aux Armes ! Aux Armes ! »

– Texte de l’intervention –

– Européennes 2014 –

___

 

Chers Amis,

Quelle joie ! Quel bonheur ! d’être ici rassemblés ce soir pour dire avec fierté le combat qui est le nôtre : Pour la France ! Pour la République !

Si nous sommes rassemblés ce soir, c’est pour dire une nouvelle fois » Non » à cette Union Européenne, qui renie les engagements premiers et historiques de l’EUROPE.

Car l’Europe c’est d’abord et avant tout le lieu d’invention de la démocratie ; c’est le lieu d’invention de la politique ;

Tous les textes Constitutionnels en Europe affirment notre attachement à cette tradition : Allemand, espagnol, italien ou français.(1)

» Tout pouvoir émane du peuple » (2) disent les Allemands ;

» La souveraineté nationale appartient au peuple » (3) répondent les français.

Et ces principes sont puisés aux sources de notre tradition.

» Notre constitution est appelée démocratie, parce que le pouvoir est entre les mains, non d’une minorité, mais du plus grand nombre » affirme THUCYDIDE (4).

Et SIEYEZ : » Un gouvernement qui tire tous ses pouvoirs directement ou indirectement de la grande masse du peuple » …Voilà ce qu’est la démocratie.

***

Or – et de ce seul point de vue – quel est donc cette Union continentale Européenne dont on nous rebat les oreilles depuis les années » 30 » ?

Quel en est le projet dissimulé ? Quels en sont les outils ? Quels en sont les acteurs ?

1 – Le projet est clair : » Nous ne coalisons pas des Etats, nous unissons des Hommes » (5) proclame Jean Monnet à Washington en 1952.

C’est le triomphe de l’individualisme anglo-saxon sur la tradition grecque et latine.

2 – les outils comme la méthode en sont connus (6) : D’une part, c’est » l’abondant flux de normes introduites dans les systèmes juridiques nationaux … qui obéissant à un principe de réorganisation transnationale, opère un bouleversement historique de la hiérarchie des pouvoirs. Il dissout peu à peu les souverainetés nationales, comme tout principe de souveraineté politique. »

D’autre part, c’est l’avènement inexorable d’une classe de » techniciens ».

La » révolution managériale » qui se traduit par leur accession à la tête de l’industrie, des organisations syndicales, des forces armées et des appareils gouvernementaux, peu importe les régimes politiques et économiques.

C’est l’avènement de la civilisation technicienne comme » très prochaine dictature universelle » (7).

Ce que nous vivons est une immense révolution … » même si les révolutionnaires ne sont pas des conspirateurs blêmes et maigres, mais des employés, des fonctionnaires, des banquiers et des professeurs (…) suivant une méthode que l’on pourraitdéfinir du terme de despotisme éclairé (…) » (8) nous dit ainsi l’ancien ministre italien Tommaso Paddoa Schioppa.

3 – Et cette entreprise révolutionnaire ne poursuivrait-elle pas – par hasard – des objectifs dissimulés ? Oh ! A peine !

» Ce réaménagement bouleverse l’ordonnancement hiérarchique des pouvoirs, c’est-à-dire les Etats, les souverainetés et les relations internationales. Nous assistons au basculement en cours » de la pyramide au réseau » » (9) constate le philosophe Van de Kerchove.

Mais dans quel but ?

» La nature et le sens de l’intégration européenne deviennent limpides dans le contexte de la mondialisation libérale. C’est le sous-ensemble avancé d’un ordre plus vaste, celui qui naût à l’échelle du monde.

Nous voyons apparaitre un véritable droit public global, produit d’organes supra étatiques, qui entretient des rapports directs avec les particuliers (…) qui peut subordonner des Etats et les citoyens de ces Etats. » (10)

Ecoutons SAINT José Manuel BARROSO : » L’Union européenne est depuis près de 60 ans un laboratoire pour la coopération supranationale transfrontalière, c’est tout naturellement qu’elle se pose en championne de la gouvernance mondiale »

Ou SAINT Jean Monnet : » La communauté elle-même n’est qu’une étape vers les formes d’organisation du monde de demain ».

Ainsi nous le comprenons : Le laboratoire de l’ordre global mondial : C’est vous ! C’est nous !

Mais l’ORDRE GLOBAL, la GOUVERNANCE MONDIALE c’est quoi ?

***

L’Union Européenne en donne un exemple parfait. C’est une Construction sui generis, post nationale et post-démocratique.

Le Parlement européen n’a strictement aucun pouvoir. Seule la Commission européenne – instance technocratique dirige tout, donne des ordres aux différents gouvernements, et dispose d’un bras armé : la Cour de Justice de l’Union et l’ensemble des juges nationaux en Europe qui lui sont soumis.

En un mot, l’ORDRE GLOBAL qui vient est un ordre dans lequel les individus sont gérés par des organes techniques. C’est tout simplement une nouvelle forme de gestion et d’administration de l’Humanité.

***

Mais comment avons-nous pu laisser faire ? N’avons-nous rien vu venir ?

Tocqueville nous avait prévenus : » Il me semble que, si le despotisme venait à s’établir chez les nations démocratiques de nos jours, il aurait d’autres caractères : il serait plus étendu et plus doux, et il dégraderait les hommes sans les tourmenter »(11).

Alors bien sûr, nous le savons avec Raymond ARON, » les démocraties finissent – toujours – par se corrompre »(12) … il nous faut toujours rester vigilant.

Surtout quand certaines oligarchies activent – depuis toujours – cette corruption.

Nous pourrions ici rappeler Mendes-France – » L’abdication d’une démocratie peut prendre deux formes, etc. » (13)

Vous connaissez tous ce discours.

Voulons-nous abdiquer notre propre souveraineté ? Voulons-nous abdiquer notre propre Démocratie ?

Voulons-nous rester un Peuple Libre ?

Alors battons-nous ! Mais » battons-nous » !

Car nous le savons : » La démocratie, se confond avec la Souveraineté nationale » !

» La démocratie, c’est le gouvernement du peuple par le peuple et la souveraineté nationale, c’est le peuple exerçant sa souveraineté sans entrave » – pour reprendre les mots précieux de Charles de GAULLE !

***

Et quelle responsabilité immense sur nos épaules si nous avons le courage de dire » NON ».

Dire » Non » pour nous aujourd’hui !

Dire » Non » pour l’humanité demain !

***

Leur projet, nous le connaissons.

Ce nouveau système de pouvoir prépare le triomphe, l’avènement » du cosmopolitisme, l’accélération des échanges et, dans une certaine mesure la domination du monde anglo-saxon » (14)

Nous sommes tous concernés par ces bouleversements ; nous en comprenons les enjeux sur nos vies, celles de nos enfants, de nos parents : santé, éducation, emploi, langue et culture…

***

Alors » que Faire » ?

Si nous comprenons que cette Union Européenne, ce n’est pas notre EUROPE.

Que cette Union Européenne, c’est un projet en pleine contradiction avec la grande promesse européenne… Alors nous devons combattre cette UNION CONTINENTALE imposée.

Combattre tant les politiques euro-libérales mises en œuvre que combattre les méthodes dévoyées d’une gouvernance anti-démocratique.

Nous sommes en guerre !

Le combat va être rude. IMMENSE !

Et dans ce combat immense, il n’y aura pas de quartier !

D’ailleurs, il faut le dire : Il nous faut abattre l’UNION EUROPENNE !

Et nulle crainte pour l’EUROPE. Notre Europe survivra : Elle a existé avant l’UNION. Elle existera après L’UNION !

***

Chers amis,

Si nous sommes réunis ce soir, c’est bien sûr pour lancer cette magnifique campagne de BOYCOTT magistral face à un mot d’ordre mensonger : une fausse élection pour un faux Parlement.

Mais – si nous sommes réunis ce soir – c’est pour dire plus encore !

Nous sommes ici rassemblés pour poser les bases de la reconquête.

Face à un ordre qui détruit la France, la Nation, le Peuple, la République !

Nous, Nous répondons – ici et maintenant – » Résistance » !

***

La France, le peuple de France, a deux ennemis :

– C’est l’euro-libéralisme porté, incarné diaboliquement par deux partis (PS et UMP) corrompus ;

– C’est aussi cet esprit anti-républicain, porté, incarné par l’extrême droite, le Front National!

Voilà les deux ennemis du peuple de France !

Ce double danger ne sera écarté que par une seule force politique: l’alliance indéfectible – historique – entre deux exigences :

– d’une part, la République – comme exigence morale supérieure – cet ordre qui élève les Hommes vers le progrès partagé ;

– d’autre part, la Démocratie sociale – comme exigence incontournable – celle de l’Egalité : l’égalité entre tous les hommes sans distinction d’origine ;

***

Ce soir, c’est ce combat qui est à l’œuvre : quand nos mouvements décident de faire Front, rassemblés au sein d’un nouveau Conseil National de la Résistance !

***

Le nouveau CNR a une grande mission, une responsabilité historique …

Car le premier de nos combats est celui de lutter contre un des projets les plus dangereux depuis la levée du nazisme en Europe.

Qui ne voit que cette UNION EUROPEENNE est l’incarnation parfaite de l’alliance entre l’euro-libéralisme d’une part, et la droite extrême, raciste, antisémite, xénophobe – d’autre part ?

Regardez-les à l’œuvre en Ukraine, place MAIDAN !

Regardez-les à l’œuvre en Grèce même !

Voilà ce qu’est l’Union continentale dite européenne !

Une sale alliance contre les peuples et contre les Nations !

Et ce piège infernal appelle une réponse, une seule :

» COMBAT TOTAL » !

***

Alors ! Faisons lever Nations !

Faisons lever les peuples !

Retrouvons – ensemble – la grâce et la fierté de l’Europe libérée !

Hors l’OTAN ! Hors l’Union Européenne, Hors l’EURO !

Libérons la France ! Refondons l’EUROPE nouvelle, celle qui porte l’espérance des hommes libres …

De l’esprit ! De l’esprit ! De l’esprit !

Donnons aux peuples d’Europe le signe qu’ils attendent !

» Libération ! » …

***

**

*

Alors, bien sûr, j’entends, certains – Les LePen, les Dupont, les Melenchon – se répandrent en critiques.

C’est le grand bal des hypocrites : Euro-critiques, Eurosceptiques !

Mais quelle imposture !

» euros-sceptiques » ??? Mais » Sceptiques » comment ?

Comment peut-on être » sceptiques » alors qu’il faut :

» PRENDRE LES ARMES » !

» Eurosceptiques » ? Quand on suicide des femmes et des hommes ?

» Eurosceptiques » ? Quand on détruit des millions de familles …

» Eurosceptiques » ? Quand cette élection est une nouvelle TRAHISON contre la NATION !

Oui – je le dis : » cette élection est une trahison ! »

» Trahison » ! » Trahison » ! » Trahison » !

Et bien je réponds : Mais » Aux Armes ! Aux Armes ! Aux Armes ! »

***

NON ! Absolument » NON » ! Il n’est pas possible de voter le 25 mai !

VOTER le 25 mai – et quoi que vous votiez – c’est tout simplement COLLABORER avec les ennemis de la France.

***

CHERS AMIS,

Voyez cet élan magistral qui monte, immense.

C’est la magnifique espérance des peuples qui se lève.

Alors » OUI » – CHERS AMIS – nous pouvons le dire …

Au soir du 25 mai – nous serons – » Parti du BOYCOTT et de la Résistance » – le premier parti de la France !

A NOUS la responsabilité immense de faire de ce grand élan citoyen de résistance, l’AN I de la République en renaissance !

***

Vive le Nouveau Conseil National de la Résistance !

Vive la France ! Vive la République !

MERCI !

Jean-Luc Pujo*

Jluc Pujo est président des clubs » Penser la France » et rédacteur en chef du journal en ligne » Politique-actu.com »

____

NOTES

1) » La souveraineté nationale réside dans le peuple espagnol » écrivent nos voisins ibériques ; Sans fioriture – les Italiens affirment : » La souveraineté appartient au peuple ».

2) Art.20 Loi fondamentale Allemande;

3) Art.3 de la Constitution française ;

4) Thucydide – oraison de Périclès.

5) Discours, Washington, 30 avril 1952.

6) Cf. » La démocratie à l’épreuve de l’intégration européenne » thèse LGDJ – Beaudouin – janvier 2014 ;

7) Relisons Bernanos, Jacques Ellul ou encore John Kenneth Galbraith sur la technostructure pour comprendre le drame qui vient.

8) A. Cassese – Entretiens de France culture, les chemins de la connaissance, 2002 ;

9) Van de Kerchove – De la pyramide au réseau ? Pour une théorie dialectique du droit.

10) Cf. » La démocratie à l’épreuve de l’intégration européenne » thèse LGDJ – Beaudouin – janvier 2014 ;

11) Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique ;

12) Raymond ARON – Paix et Guerre entre les Nations.

13) » L’abdication d’une démocratie peut prendre deux formes, soit elle recourt à une dictature interne par la remise de tous les pouvoirs à un homme providentiel, soit à la délégation de ses pouvoirs à une autorité extérieure, laquelle au nom de la technique exercera en réalité la puissance politique, car au nom d’une saine économie on en vient aisément à dicter une politique monétaire, budgétaire, sociale, finalement une politique au sens le plus large du mot, nationale et internationale. » Mendes-France – Discours AN – 18 janvier 1957 ;

14) Entretien Ferry-Thibaud – Discussion sur l’Europe – 1992

___

SOURCES :

– » La démocratie à l’épreuve de l’intégration européenne » thèse – LGDJ – Beaudouin – janvier 2014 [Travail exceptionnel]

et

– » L’Europe sortie de l’histoire ? Réponses » Fondation Res Publica – 2014 ;

» Refaire l’Europe?» Fondation Res Publica – 2013 ;

» Le projet de marché transatlantique » Fondation Res Publica- 2013

– » La France et l’Europe dans le nouveau contexte énergétique mondial » Fondation Res Publica – 2013 ;

– » La Cour de Justice de l’Union Européenne » Fondation Res Publica – 2013 ;

» L’euro monnaie unique peut-il survivre? » Fondation Res Publica – 2012

– » Approches théorique et pratique d’une monnaie commune » Fondation Res Publica – 2012 ;

– » Quelles solutions pour le système monétaire international? » Fondation Res Publica – 2012 ;

___

POUR ALLER PLUS LOIN – Bibliographie

– » Une certaine idée de l’Europe » Georges Steiner – 2005;

– » Impostures politiques » Marie-France Garaud – 2010 ;

– » Voyage imaginaire à travers les mots du siècle » Didier Motchane – 2010 ;

– » Une volonté française » Albert Salon – 2012 ;

– » 1914- 2014 – L’Europe sortie de l’histoire ? » Chevènement – 2013 ;

– » Un totalitarisme tranquille » Bellon- Robert – 2001 ;

– » L’actualité du gaullisme » Roland Hureaux – 2007 ;

– » Le mythe Jean Monnet » Marc Joly – 2007 ;

– » La France est-elle finie » Chevènement – 2011 ;

– » L’Empire face à la diversité » Sami Naïr – 2003 ;

– » L’intégration européenne de la France – La tutelle de l’Allemagne et des Etats-Unis » Lacroix-Riz – 2009 ;

– » Patriotisme et internationalisme » Georges Gastaud – 2010 ;

– » Le choix de la défaite » Lacroix-Riz – 2006 ;

– » Industriel et banquiers » Lacroix-Riz – 2013 ;

– » Défis républicains » Chevènement – 2004 ;

– » Après l’Europe de Bruxelles » – dir. Hureaux & Robatel – 2011 ;

– » Eloge des frontières » Debray – 2010 ;

– » A demain de Gaulle » Debray – 1990 ;

– » La souveraineté » Georges Bataille – 2012 ;

– » Essai sur l’universalité de la France » de Diéguez- 1991 ;

“Courage la France” par Jean-Luc PUJO, président de “Penser la France” – 18 juin 2014

» Courage la France »

– Anniversaire de l’APPEL DU 18 JUIN –

18 juin 2014 – Paris – discours JLuc Pujo

__

Chers Compagnons

Chers Camarades,

Chers amis,

Nous voici réunis ce 18 juin pour nous souvenir !

Nous nous souvenons qu’un Général plein de panache lança de Londres un » Appel » qui allait remplir d’énergie une poignée d’Hommes qui ne voulaient pas que la France succomba…

Communistes, Gaullistes, républicains fidèles à Valmy, syndicalistes respectueux de leurs revendications, socialistes dignes de l’héritage patriotique et internationaliste de Jaurès, chrétiens, laïques … tous se rejoignirent dans le Conseil National de la Résistance organisée par Jean MOULIN que nous admirons tant.

Et nous nous souvenons, ici même, qu’en ce mois de mai 1943 – le 27 mai 1943 – il y a 71 ans, au 48 rue du FOUR, ces Hommes prirent le risque de la fidélité pour la France, » FOR L’HONNEUR » !

***

Souvenirs de joie, souvenirs de résistance. Souvenirs des drames aussi !

En ce mois de juin, nous nous souvenons aussi de ce 21 juin 1943 où JEAN MOULIN fut arrêté à CALUIRE après avoir été trahi.

En ce » 18 juin » nous voulons nous souvenir de tout cela !

***

Mais nous voulons aussi dire que le combat porté par ces Hommes est d’une actualité brulante.

Car la France traverse aujourd’hui une période – malheureuse et tragique… marquée par le pire des abandons … l’abandon de soi-même.

Regardez la France – notre France :

Quand l’ensemble de nos élites – ces hommes qui nous sont donnés pour tel – ne porte qu’un message – un seul : cet » A quoi bon la France ? »

Entreprises françaises ? » A quoi bon la France » !

Défense du contrat social français ? » A quoi bon la France » !

Défense des territoires ? » A quoi bon la France » !

Culture française ? » A quoi bon la France » !

Pauvre Nation qui se renie !

Infâme pays celui qui a honte de lui-même !

Si les français n’aiment plus la France ?

Qui l’honorera ? Qui la défendra ? Qui l’aimera ?

Mais qui donc gardera la » Mémoire de nos pères » ?

***

Pauvre France !

Quel est donc ce mal qui ronge notre pays ?

Nous connaissons tous les mots de Chateaubriand : »Une classe dirigeante connaût trois âges successifs : l’âge des supériorités, l’âge des privilèges, l’âge des vanités : sortie du premier, elle dégénère dans le second et s’éteint dans le dernier »

Voilà le Mal dont souffre la France !

Instruit des leçons de l’histoire, nous pouvons dire – oui ! – nos élites corrompues sont dégénérées !

***

Et bien nous – NOUS tous ici rassemblés – nous pouvons dire :

– aux français dans la peine ;

– aux français dans la souffrance ;

– A tous nos compatriotes abandonnés ;

Nous leur disons : » Courage la France » !

Fin des services publics ? La Poste, la SNCF, la Sécurité sociale ?

» Courage la France » !

Fin des départements ? Dilution des frontières? Proclamation des Euro-régions Bretagne-Savoie-Alsace etc ? Fin du territoire national français ?

» Courage la France » !

Fin des trois armées ? » Courage la France » !

Fin de l’Instruction publique ? Fin de cette éducation dite » Nationale » qui faisait notre fierté d’Hommes libres ?

» Courage la France » !

Reniement de la Langue ? De notre Culture ?

» Courage la France » !

***

» Courage la France » !

Parce que nous disons » NON » !

***

Ils veulent déraciner la France ? Déraciner notre peuple ?

Et bien NOUS – Nous voulons ré-enraciner la Nation !

Nous voulons refonder la France !

OUI ! – Nous voulons redonner du blé d’espérance à la Terre de France.

***

Alors disons-le :

Seul un » grand sursaut national républicain » pourra sauver la France de la longue nuit qui s’annonce.

Nuit post-nationale et post-politique – ici même – sur ce continent où nous avons inventé la politique, où nous avons inventé la démocratie.

Mais quelle trahison ! Quel reniement !

Face à ce » grand renoncement » imposé par des élites dégénérées, nous, nous disons – encore et toujours :

» Courage la France » !

Et parce que » Le déclin n’est une fatalité que pour ceux qui abdiquent toute volonté » !

Nous, nous disons : » Courage la France » !

C’est dans cet esprit que nous nous rassemblons aujourd’hui sous le ciel étoilé de l’espérance.

Une espérance toute française ! Toute républicaine !

Merci à tous !

Jean-Luc PUJO

Président des Clubs “Penser la France”

Entretien avec Georges GASTAUD du PRCF

[Entretien exclusif pour POLITIQUE-ACTU.com]

Entretien avec Georges GASTAUD – Secrétaire National du Pôle de renaissance communiste en France (PRCF) que nous remercions pour sa confiance.

Le PRCF est membre du nouveau CNR auquel participent les Clubs » Penser la France » soutenu par Politique-actu.com.

Jeudi 29 mai 2014 – PARIS – © Politique-actu.com

Entretien exclusif pour POLITIQUE-ACTU.com, mené par Jean-Luc Pujo – Jeudi 29 mai 2014 – PARIS

“Pour une Constituante !” Entretien avec André BELLON

André Bellon – Président de l’association » Pour une Constituante »

Ancien député et ancien président de la Commission des Affaires étrangères de l’Assemblée Nationale

Entretien exclusif pour POLITIQUE-ACTU.COM mené par Jluc Pujo – Lundi 7 décembre 2009

Léon LANDINI, Résistant d’hier, résistant d’aujourd’hui !

VIDEO – EXTRAITS de l’entretien de 3H00

Entretien avec M. Léon LANDINI, président de l’Amicale Carmagnole-Liberté des anciens Francs-tireurs et partisans – Main-d’œuvre immigrée (FTP-MOI) ; président-délégué du Pôle de renaissance communiste en France (PRCF).

Entretien exclusif mené par Jean-Luc Pujo pour POLITIQUE-ACTU.COM – Jeudi 7 avril 2011

VOIR L’ENTRETIEN de 3H00 : CLIQUER ICI

“APPEL à Jean-Pierre CHEVENEMENT” – 18 juin 2015 – par Jean-Luc PUJO, président des Clubs “Penser la France”

– Anniversaire de l’APPEL DU 18 JUIN –

18 juin 2015 – Paris – discours JLuc Pujo*

____

Chers Compagnons

Chers Camarades,

Chers amis,

Tous les 18 juin, nous nous réunissons ici – au 48 rue du FOUR à Paris – pour » nous souvenir » mais aussi pour » prendre exemple » !

» Nous souvenir » tout d’abord …

Nous souvenir de ce 18 juin 1940, date à laquelle un Général plein de panache lança de Londres un » Appel » qui allait connaûtre la plus grande des fortunes : rencontrer le cœur des Hommes comme la raison de la plupart des Français.

Nous souvenir que ces » Paroles » devinrent presque aussitôt réalité grâce à la chair de l’» Action » !

Communistes, Gaullistes, républicains fidèles à Valmy, syndicalistes respectueux de leurs revendications, socialistes dignes de l’héritage patriotique et internationaliste de Jaurès, chrétiens, laïques … tous se rejoignirent dans le Conseil National de la Résistance organisé par Jean MOULIN que nous admirons tant.

Nous voulons – ici et maintenant – nous souvenir de ces Hommes et de ces Femmes, qui prirent le risque de la fidélité et de l’engagement pour la France, » FORS L’HONNEUR » !

*

Mais si nous sommes réunis – ici – ce soir, c’est aussi pour » nous inspirer et prendre exemple » :

Comment ne pas chercher à se ressourcer à cette source hautement patriotique, alors que la France se meurt ?

Oui ! La France va mal.

Elle s’abandonne elle-même, encouragée par de faux prophètes pseudo-modernes.

Ecoutez-les : » Vive l’Europe européiste » ! Nous disent-ils soir et matin sur toutes les ondes de nos Médias corrompus et achetés !

Voilà l’horizon indépassable de notre modernité prétendue !

Mais quel mensonge !

Qui ne voit qu’ainsi la France démantèle sa propre réalité – ses frontières, ses armées, sa police – et pis que tout sa langue, sa culture, son esprit !

OUI ! La France souffre ! et de tout cela, en silence, elle crève !

Elle souffre de son propre reniement, celui voulu, organisé, par ses pseudo élites.

En conséquence de cette loi imposée, la France plonge dans une mélancolie passéiste bientôt – presque – maladive.

Oui – La France va mal. Et nous pouvons le dire : de la voir ainsi traitée, de la voir ainsi piétinée, Nous avons » mal à la France » !

Pourtant comment ne pas comprendre – en ce jour, en ce lieu – que la situation dramatique de la France appelle une seule réponse : non pas l’abandon, non pas la mélancolie !

La situation dramatique de la France appelle une seule réponse : Combat et Résistance !

*

Par le Combat, il s’agit pour nous tous de dire :

D’abord et avant tout que la France est la patrie de la Liberté.

Or, qui ne le voit ?

» Patrie de la Liberté, la France est partout dans les Fers ! »

Le peuple est méprisé, sa parole violée !

Mais qui ose donc ainsi insulter l’un des peuples les plus brillants au Monde, qui porta – et avec quel talent – la voix des sans voix, la voix de la Justice au nom des principes supérieurs de l’humanité : Liberté, Egalité, Fraternité !

Mais qui donc ose cette infâmie ? Qui donc commet chaque jour ce crime contre l’histoire des Hommes, contre l’histoire des Nations ?

Qui ose encore piétiner notre vote ? Celui de 2005 ?

Qui ose nous imposer une marche forcée » à la Réforme » ? Cette Loi du » Parti de l’Etranger » : celle de Bruxelles, celle de Washington ?

*

NON ! LA SOUVERAINETE DE LA NATION ne se délègue pas !

Et nous devons le dire ! Nous devons le crier :

» Il n’y a de SOUVERAIN que LE PEUPLE ! »

***

COMBAT et RESISTANCE !

Par la Résistance, nous voulons unir nos forces, celles de tous les patriotes…

Regardez l’œuvre – les basses-œuvres – de nos pseudo-élites, corrompues et médiocres.

Nous devons RESISTER !

Résister à l’immense industrie du mensonge, qui nous livre chaque jour son nombre incalculable de produits frelatés, de fausses nouvelles, de propagandes, de vices et pour finir d’abrutissement.

Voilà leur but ! Et si ce n’est leur but voilà le tréfonds d’une pensée profondément corrompue, celle qui méprise les peuples, qui méprise les Nations.

Mais dans quel Monde vivons-nous ?

Mais qu’avons-nous accepté ? Comment avons-nous pu accepter de voir ainsi la France s’abaisser, se vider de sa substance spirituelle, de son génie ?

» Une énorme forteresse de préjugés, de privilèges, de superstitions, de mensonges, d’exactions, d’abus, de violences, d’iniquités, de ténèbres est encore sur le monde avec ses tours de haine » écrivait Victor HUGO.

Voila le Monde qui est devant nous !

Pour toutes ces raisons, il nous revient la tâche immense d’oser : il nous faut » CHANGER LE MONDE » !

Nous devons enfin – ENFIN ! ENFIN ! – parler, reparler du » bonheur commun » à tous les Hommes !

Nous devons enfin comprendre que » la loi des » petits malins » des » habiles » n’a qu’un temps ! » Comme disait De GAULLE.

» Qu’est-ce qui te met en colère ? » demandait Cornwall à Kent, dans le ROI LEAR !

» Ce qui me met en colère ? » répondait Kent

» C’est de voir l’épée portée par un maraud qui ne porte pas l’honneur ».

Voilà précisément l’état de la France.

Des gouvernements corrompus, au solde de l’étranger. Et ça veut donner des Leçons !

OUI ! Notre colère est grande – très Grande !

Et nous le sentons bien…

Voici venu le temps de réaffirmer avec force le retour de la VERTU !

OUI ! Celle du CIVISME véritable ! C’est-à-dire du PATRIOTISME, qui ne fait qu’un avec la moralité, c’est-à-dire » le travail de chaque citoyen au bonheur commun » ! pour citer Jean-Jacques.

***

**

OUI ! COMBAT et RESISTANCE !

Pour la France, pour la République.

Pour l’indépendance nationale, pour des Citoyens respectés, refaisant NATION, sans distinction.

Et au programme cet élan gigantesque : » Liberté, Egalité Fraternité ! »

Voilà notre combat !

Mais qui pour le mener ?

***

Il y a quelques jours réunis aux TUILERIES pour l’Anniversaire du 29 mai 2005, – cette immense victoire du peuple souverain – nous avons lancé un triple APPEL.

Un Appel aux Armées !

Un Appel à la Police Républicaine !

Un Appel au mouvement ouvrier et aux Communistes !

Que de réponses ! Que de belles réponses !

Et quelles surprises !

Le pays se morfond, certes, mais il vit, il s’agite.

Il est prêt à se réveiller. Il n’attend qu’un signal. Et comme plusieurs fois au cours de sa longue histoire, nous pouvons le constater : la France est là. Elle est bien là !

Mais quel beau peuple que le peuple de France !

Et quel élan, quelle force !

A nous de lui tracer le chemin de la délivrance : il n’attend que cela !

Ensemble, apprenons au Peuple à » s’aimer lui-même » au lieu de le voir accepter son propre reniement, orchestré par de faux-maûtres et des Médias corrompus !

Ensembles, Faisons lever l’esprit élevé de la France !

La Patrie ! La Patrie ! La Patrie !

*

Mais où sont donc passés nos Hommes d’Etat ?

Visiblement, ils ne sont plus aux Affaires !

MAIS la France a-t-elle encore des Hommes d’Etat ?

Qu’il soit permis d’en douter …

Alors, bien sûr – je pense – ce soir – à un Homme.

Plusieurs fois ministre. Et quel Ministre !

Républicain, nul ne le contestera. Hyper-républicain, comme nous les aimons !

Aujourd’hui, il n’a plus de mandat, il n’a plus de Parti.

Le voilà redevenu » l’Homme de la Nation ».

Je pense à lui – ce soir.

Je pense à ce dernier grand discours républicain offert à la Nation : » Le Discours de Vincennes ».

» Le destin n’est pas inexorable – lancait-il – Les marchés financiers ne sont pas l’horizon de l’Humanité. (…) D’autres valeurs que l’argent meuvent le monde. Ce sont les nations et les peuples qui sont la vraie permanence de l’Histoire. »

» Oui ! Il existe un autre Chemin »

Je pense à cet élan citoyen immense impulsé par une magnifique campagne !

Que de Vérité sur la France !

Que de Vérité sur notre Nation !

Que de lucidité !

*

Je veux – Ici même ! – en ce lieu, en ce jour – je veux dire à cet Homme :

» DEBOUT ! »

» DEBOUT CHEVENEMENT ! »

» DEBOUT la France ! »

*

Comment – en ce lieu – ne pas avoir une pensée – ce soir – pour tous ces Hommes, nos ainés qui portèrent l’espérance à travers un programme révolutionnaire pour la France : le » programme du Conseil National de la Résistance » !

Voilà notre programme !

Avec au cœur comme à l’esprit cet essentiel – encore de Gaulle – : » ne pas transiger sur nos certitudes » !

L’élan, l’enthousiasme, la levée patriotique … Nous sommes prêts !

OUI ! Nous sommes prêts !

Pour la France ! Pour la République !

Merci !

Jean-Luc Pujo*

___

* Jean-Luc Pujo est président des Clubs » Penser la France »

« APPEL aux Armées ! Appel à la Police républicaine ! Appel au Peuple ! » Discours Jean-Luc Pujo – Président des Clubs “Penser la France” – PARIS – LES TUILERIES – 29 mai 2015

» APPEL aux Armées ! Appel à la Police républicaine française ! Appel au Peuple ! »

DISCOURS LES TUILERIES – Paris – Vendredi 29 mai 2015 –

Jean-Luc Pujo – Les Clubs » Penser la France »

» 10ème anniversaire du » NON » au Référendum de 2005 !»

___

Chers Camarades, Chers Compagnons,

Chers amis,

C’est toujours un événement heureux de nous retrouver ici depuis des années – aux tuileries – chaque 29 Mai, grâce à André Bellon et son mouvement » Pour une constituante » …

Tous ensembles … pour fêter le dernier grand sursaut du peuple français !

MAIS CE NE SERA PAS LE DERNIER !

*

Le 29 mai 2005, les français ont dit » NON » à une constitution européenne imposée par les élites financières et industrielles !

Les français ont dit » NON » à cette Europe faussée!

15 millions et demi de français – ont dit » NON » !

Malheureusement, cet élan immense du peuple s’est fracassé sur le mur du traité de LISBONNE !

Quel triomphe du MENSONGE !

Ils nous ont menti !

Au nom du Peuple… ils ont trahi et piétiné le peuple !

Au nom de la Démocratie … ils ont bafoué la Démocratie !

Ils nous ont menti ! Ils nous mentent !

Mais quel mépris du peuple ! Quelle honte !

***

» Le Mensonge n’est jamais innocent ! » écrivait Albert CAMUS

LA BANQUE, LA FINANCE ! L’INDUSTRIE !

Voilà ceux qui nous mentent !

Voilà les vrais ennemis de la NATION.

Les seuls à tirer profit de l’immense bouleversement qui bouleverse la loi des peuples civilisés, celle de la croyance en la Vertu comme seul guide vers la République Universelle !

Avec pour seul objectif : chercher la Vérité !

*

Quelle monstruosité que cette » pathologie du MENSONGE » qui conjugue diaboliquement propagande et répression.

Par la propagande, elle cache son vice.

Par la répression, elle empêche la Vérité de triompher !

Médias et journalistes – tous corrompus – nous mentent, nous désinforment.

Les lois se multiplient qui visent à réprimer tout mouvement de Libération !

C’est là d’ailleurs le rôle assigné à la toute récente » Loi sur le Renseignement » !

Mais quelle Honte !

Et quelle chute ! Chute pour la France ! Chute pour la République !

*

Heureusement ! » Aucun Mensonge ne peut vivre éternellement ».

OUI ! » Aucun Mensonge ne peut vivre éternellement ».

Le temps approche où les peuples vont se lever au seul cri de » Justice et de Vérité ».

OUI ! Le temps approche où les peuples vont demander des comptes à tous leurs dirigeants.

Heureux temps qui s’annoncent !

*

Alors “que Faire” – puisque tout vient, porté par le torrent de l’histoire des Hommes – ?

Nous avons – nous-mêmes – un rôle particulier à jouer.

Nous qui sommes » l’avant-garde » citoyenne et républicaine !

Comme avant-garde, nous avons à préparer, à faciliter l’accouchement de ce monde qui vient : celui de l’Histoire nouvelle des peuples et des Nations !

Ecoutez ! Le grondement qui monte …

Entendez ! C’est le grondement des peuples qui s’éveillent !

***

Comment dés lors – conscient de notre rôle historique – ne pas lancer un APPEL ultime !

Je veux ici – ce soir – saisir cette tribune pour lancer un triple APPEL !

– Un APPEL aux armées françaises ;

– Un APPEL à la Police républicaine de notre pays;

– Un APPEL au peuple de France ;

**

Aux armées tout d’abord :

Mais où sont donc passés nos généraux ? Nos capitaines ?

Où sont nos soldats patriotes à l’heure où nos gouvernements détruisent la France ? Détruisent la République ?

On dissout – ici – nos régiments – et l’on envoie nos soldats patriotes là-bas, au loin, pour les facilités de l’Empire …

Comment accepter que soient exposés nos soldats, la vie de nos soldats, face à un terrorisme que nous avons nous même créé, alimenté et financé ?

Comment accepter un tel triomphe du MENSONGE ?

Où êtes-vous passés ? Généraux de l’armée française ? Et Vous !

Jeunes et glorieux Capitaines ?

*

Je veux ensuite lancer un Appel à la Police républicaine française :

Mais où est donc passée notre Police républicaine ? Cette police attachée – Ô combien – aux valeurs supérieures de la France ? Elle l’a plusieurs fois démontré !

Où est donc notre Police, alors qu’on détruit la France ? Qu’on détruit la République par mille démissions successives ?

Mais qui donc trouve intérêt à cette corruption généralisée ?

Il nous faudra dire la Vérité !

Où êtes-vous passés Policiers républicains, forcément écœurés et meurtris ?

*

Je veux enfin lancer un Appel au Peuple :

Le pouvoir, c’est le Peuple !

Regardez comme ils ont peur du Peuple !

Et bien, nous, nous disons : Le Peuple debout !

Nous avons besoin d’un peuple éduqué et vigilant ! Il ne l’est plus !

Tout a été fait pour l’assujettir aux plus basses des préoccupations !

Eteignez TF1 !

Ouvrez les livres ! Réapprenez l’Histoire !

Celle de nos héros : celle des sans-culottes, des soldats de l’An II, L’idéalisme de la Commune comme la fraternité des soldats de Verdun ! Et le souvenir intact de tous nos Résistants souvent morts dans l’espérance d’une France nouvelle républicaine, humaniste, meilleure et supérieure en humanité !

Ce sont tous ces fils de France, ces fils du Peuple, qui ont fait la grandeur de la France, de notre Patrie !

Mais ou est donc passé ce grand mouvement du peuple ? Ce grand mouvement émancipateur qu’on appelle le mouvement ouvrier ?

Ou sont donc passés les Communistes ?

Corrompus ? Achetés eux aussi ?

Réveillez-vous !

MAIS REVEILLEZ-VOUS donc !

**

Voilà notre rôle, la mission hautement républicaine qui nous est assignée !

Il nous faut aider le peuple à se réveiller !

Militaires patriotes, policiers républicains, ouvriers et paysans prêts à s’organiser pour relever le pays !

Car il nous faut aujourd’hui ou » Réveiller la France » ou bien la voir mourir !

*

Voilà ce que nous devons opposer à la Loi triomphante du mensonge !

Voilà ce que ce 10ème anniversaire fait dire à un cœur patriote et républicain !

Nous avons – plus que jamais – l’ardente obligation de » chercher la Vérité et de la dire » !

C’est cela » le courage républicain » nous rappelle JAURES !

Le combat pour la Vérité ! Voilà notre combat !

Vive la République !

Vive la France !

Jean-Luc Pujo*

___

* Jean-Luc Pujo est président des Clubs “Penser la France”