« Islamisme : Le double jeu de l’Elysée (Sarkozy-Hollande-Macron) » – 25 octobre 2020

25 octobre 2020

__

Communiqué national des Clubs “Penser la France”

Dimanche 25 octobre 2020 – 23h00.

_

L’exécution dans des conditions particulièrement abjectes, du professeur Samuel PATY, le 16 octobre 2020 a plongé les Français dans un état de sidération compréhensible.

Après les attentats de Charlie-Hebdo, de l’Hyper-casher, de Nice, l’exécution du père Hamel puis du colonel Beltrame, du chef d’entreprise M. Hervé Cornara ou de Mme Aurélie Chatelain (…) les Français inquiets ne comprennent pas les raisons véritables de cet acharnement contre la France.

Si les rassemblements populaires sont émouvants, les slogans et les gestes d’une naïveté déconcertante – dépôt de « nounours » ou de « bougies » –  en disent beaucoup sur les Français désemparés.

Pourquoi le peuple paisible de France est-il attaqué ?

Aucun média mainstream – et pour cause – n’explique sérieusement la réalité de ces menaces, ses fondements, qui risqueraient d’entrainer la mise en responsabilité de nos dirigeants. Pourtant.

Il faut le dire, les discours « républicains » lénifiants ne sont que le paravent d’une réalité désastreuse : la France est devenue une cible prioritaire du terrorisme international islamiste du fait des choix politiques décidés par l’Elysée sous Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron et dont nous devons ici rappeler les termes essentiels.

Depuis plus d’une décennie, l’Elysée a soutenu des mouvements djihadistes en Libye (Nicolas Sarkozy), en Syrie (François Hollande et Emmanuel Macron) avec pour seuls objectifs, ici de renverser le colonel Kadhafi et là, Bachar El-Assad.

Ces politiques insensées ont plongé des régions entières dans le chaos, provoquant d’importants flux de populations, entrainant le réarmement de groupes djihadistes notamment dans toute la zone sahélienne.

Les Français savent-ils que sur certains théâtres d’opération, des unités françaises combattaient des djihadistes formés et armés par la France ? Un comble.

Qui a oublié le fameux « Ils font du bon boulot » de Laurent Fabius à propos des unités d’Al-Nosra ?

Mieux. Dans tous les théâtres de guerre au Moyen-Orient, les revirements politiques et le double jeu de la France ont été vécus comme une véritable trahison par certains groupes djihadistes, devenus prescripteurs de plusieurs Fatwas visant la France.

La responsabilité politique des occupants de l’Elysée – Sarkozy, Hollande et Macron – est donc totale.

Mais il y a pire.

Nous avons accepté de rapatrier des djihadistes français détenus en Irak où ils devaient être jugés, et nous nous apprêtons à remettre ces « bombes humaines » en liberté sur notre territoire. Pourquoi ce soutien constant aux islamistes ? Pourquoi cette politique en contradiction totale avec nos intérêts, avec notre sécurité ?

De la même façon, nous avons largement accueilli des populations islamistes à risque – notamment des Tchétchènes sous islam wahhabite – en agissant sous le seul prisme antirusse dicté par la propagande OTAN-CIA.

Il faut alors dire la vérité aux Français : Toute notre politique internationale depuis dix ans est un concentré d’erreurs  imposées par l’OTAN.

Qui d’ailleurs a oublié la trahison de Manuel Valls et Laurent Fabius réinstallant des bases OTAN sur notre sol [1], une première depuis 1967 ?

*

Si l’exécutif a pu faire croire aux Français que ces violences allaient d’elle-même se tarir parce qu’elles n’étaient que le prix à payer, celui d’une intégration de l’Islam forcément difficile, nous mesurons aujourd’hui le caractère illusoire de cette politique erronée.

Nous pouvons malheureusement prédire que les attentats ne sont qu’un préambule visant à tester la France, à tester son appareil militaire et son appareil policier.

Partout sur notre territoire des réseaux dormants islamistes, militarisés, recrutent et se préparent.

Nos prisons sont devenues de véritables « clusters » de djihadistes.

Nous ne sommes qu’au début d’une période de grande violence.

*

Alors que faire ?

Que faire dans un pays avec frontières ouvertes, plus que jamais soumis à l’OTAN-CIA?

Il faut que la France recouvre sa pleine et entière souveraineté diplomatique et militaire [2].

C’est le message porté par les Clubs « Penser la France » depuis plus de dix ans au sein du nouveau Conseil National de la Résistance.

Il faut d’urgence que la France sorte de l’OTAN et restaure sa pleine souveraineté sur son territoire, retrouve ses frontières.

C’est la seule voie pour assurer – d’urgence – la sécurité des Françaises et des Français.

___

#penserlafrance

CONTACT: penserlafrance@penserlafrance.fr – 01.73.64.98.68

Les Clubs « Penser la France » travaillent au soutien de plusieurs initiatives politiques de refondation autour d’un  « nouveau Conseil National de la Résistance » réunissant communistes authentiques et gaullistes authentiques et au-delà tous citoyens militants pour l’indépendance de la France.

Les Clubs « Penser la France » militent pour les trois sorties immédiates : Sortie de l’OTAN – Sortie de l’UE – Sortie de l’EURO.

Source: www.penserlafrance.fr

__

Cf. le point de vue détonnant de Bruno Guigue (Merci José) : « Vous n’avez rien compris ! » (Publication Le Grand Soir)

« Aucun gouvernement occidental n’a livré des armes aux terroristes en Syrie, le New York Times n’a jamais révélé l’opération Timber Sycamore, Fabius n’a jamais dit que le Front Al-Nosra faisait du “bon boulot”, Lafarge n’a jamais collaboré avec Daech, Hilary Clinton n’a jamais écrit qu’elle voulait renverser Assad pour la sécurité d’Israël, l’OTAN n’a jamais créé le Kosovo avec des trafiquants d’organes, l’OTAN ne s’est jamais alliée aux islamistes pour éliminer Kadhafi, il n’y avait pas de djihadistes en Tchétchénie et ils n’ont commis aucun attentat, la France n’a accueilli aucun réfugié islamiste tchétchène, Al-Qaida est apparue par génération spontanée et cette organisation n’a jamais coopéré avec la CIA, Washington n’a jamais aidé les djihadistes en Afghanistan avant l’intervention soviétique, Brzesinski n’a jamais prôné la déstabilisation de la Russie par sa “ceinture verte”, il n’a jamais dit aux combattants islamistes qu’ils étaient des “Freedom Fighters”, la presse anglo-étasunienne n’a jamais fait l’éloge de Ben Laden, les Talibans n’ont jamais été reçus à Washington, Al-Baghdadi n’a jamais fondé Daech dans une prison des États-Unis, la “coalition” n’a jamais laissé Daech reprendre Palmyre, le Congrès mondial ouïghour n’est pas financé par Washington, il n’y a jamais eu de terroristes au Xinjiang, et les Ouïghours d’Idlib sont des touristes ».

__

NOTES

[1] “OTAN : La FRANCE occupée” – Vous aimez l’OTAN? Vous allez adorer !

http://www.politique-actu.com/actualite/otan-france-occupee-vous-detestez-otan-vous-allez-adorer/1549482/

[2] APPEL AUX PARLEMENTAIRES : « Refuser la réintégration de la France dans l’OTAN … » ! par Pierre Pranchère et l’Amiral Michel Debray

http://www.politique-actu.com/actualite/appel-parlementaires-refuser-reintegration-france-dans-otan/1615254/