« Retrouver le fil d’Ariane du progrès social et politique » par Jean-Luc Pujo (Penser la France) – Meeting numérique du 29 mai 2020.

31 mai 2020

__

Notes sous intervention de Jean-Luc Pujo, président des Clubs “Penser la France”

*

Mes premiers mots seront des remerciements.

Merci au PRCF* une fois de plus pour cette initiative militante importante.

I – Chaque 29 mai depuis 10 ans, nous célébrons une victoire et nous déplorons une défaite !

Nous célébrons, d’abord, le vote courageux des Français – 55% ont dit NON au projet de Constitution européenne, lors du referendum du 29 mai 2005 ;

Ils ont dit « NON » à ce projet néolibéral européiste ;

Ils ont dit « NON » à ce projet de soumission de la Nation ;

Chaque 29 mai, nous déplorons, aussi, la défaite du 5 février 2008, c’est-à-dire le vote de trahison du Parlement réuni en Congrès à Versailles qui permit la ratification du Traité de Lisbonne, véritable copier-coller de la Constitution européenne, rejetée deux ans plus tôt.

Depuis 2008, nous crions notre immense colère, qui n’a jamais diminué…bien au contraire.

De ces épisodes 2005/2008, plusieurs leçons peuvent être tirées  … qui résonnent étonnamment aujourd’hui :

1 –  Premièrement, nous nous rappelons que la campagne de 2005 a révélé l’alliance entre une bourgeoisie de gauche et une bourgeoisie de droite, au service d’une même politique, européiste et néolibérale … le tout relayé par l’ensemble des médias, l’ensemble du show-biz (chanteurs, acteurs de cinéma, de théâtre… ) pour impressionner le peuple et lui faire injonction de voter « OUI » !

2 –  Deuxièmement, nous constatons qu’en 2017 avec Emmanuel MACRON et « La République en Marche », nous avons assisté à la fusion de ces deux bourgeoisies, comme le remarque le philosophe Pierre Manent.

C’est le moment historique que nous vivons : une bourgeoisie unifiée au service d’une politique, celle de ses seuls intérêts.

Comment aujourd’hui accepter encore cette situation ?

Après l’immense crise financière de 2008 ?

Après l’immense crise sanitaire – du Covid19 – que notre pays tiers-mondisé  par ces politiques néolibérales – pas de masque, pas de test, pas de gant – vient de traverser ?

Oui ! Nous devons déclarer la guerre à cette politique.

II – Et d’abord connaitre cet ennemi : Quelle est cette pensée politique ? Comment opère-t-elle ?

Nous pouvons dire que c’est une pensée circulaire, en boucle sur elle-même… le propre d’une pensée folle mais efficace.

Une figure particulière illustre cette pensée : Elle se présente comme cette figure de géométrie, ce ruban vrillé et noué sur lui-même : le fameux Ruban de Möbius à une seule face infinie… Cette pensée produit et porte en elle-même sa propre contradiction ce qui rend précisément difficile l’émergence de toute nouvelle critique, susceptible d’ouvrir de nouvelles voies.

Deux exemples récents …

 « L’endettement infini » : après plusieurs décennies d’austérité budgétaire et salariale, sont débloqués plusieurs centaines de milliard d’Euros aujourd’hui (700 milliard d’Euros par un accord franco-allemand puis 750 milliard annoncés par la présidente de la Commission Européenne). Mais d’où vient cet argent ?

L’Etat français vient de lancer des Obligations du Trésor, aussitôt rachetées par la Banque de France sur ordre de la BCE et qui ne seront jamais mise sur le marché. « C’est un endettement infini », conclu Patrick Artus, chef économiste de Natixis… même avec le risque d’une création monétaire excessive… c’est le jackpot !

C’est aussi « La réforme infinie » : Le « Ségur de la santé » piloté par … Nicole Notat, qu’on ne présente plus, ex-dirigeante de la CFDT aujourd’hui membre du « Siècle » filiale du groupe Bilderberg ;

Après 30 ans d’austérité catastrophique pour les hôpitaux.

Vous vouliez une Réforme ? Des recrutements ?  Des hausses de salaire ?

Les voilà, ils arrivent…

Cette politique néolibérale a réponse à tout, car l’enjeu supérieur est d’assurer la maitrise et la stabilité du système… quel qu’en soit le cout financier et le cout politique : « à tout prix écarter le peuple ».

Comment alors mettre un terme à cette domination ?

Comment couper ce ruban de Möbius ?

Comment sortir de ce piège ?

III – Il nous faut – tout d’abord – trouver de nouveaux outils politiques.

La France en lutte existe – vos interventions ce soir en témoignent –  : les mouvements sociaux des 10 dernières années : transports, soignants, enseignants, comme toutes ces luttes dans le secteur privé … ont fait naitre des solidarités.

Depuis novembre 2018, les « Gilets Jaunes », avec lesquels nous avons manifesté tant de samedi et chanté tous ensemble « La Marseillaise »… sous l’Arc de Triomphe ce samedi 1er décembre 2018 ont montré que le peuple en Nation existe !

Et ces semaines-ci, pendant cet horrible confinement, de nombreux groupes militants ont montré leurs capacités à la mobilisation solidaire à Paris ou en Province :

Les « Covid-entraides » à Foix, Rouen, Toulouse, Rennes, Montauban ;

Les « Gilets jaunes  solidarités » à Pantin, Vincennes, Montreuil ;

Les « corona Solidarités » à Saint-Denis ;

Et tous les autres groupes comme « #jedismacolère », « #Covid19 il va falloir régler les comptes » etc.

Voilà de nouvelles formes d’outils politiques et de militantismes qui ne demandent qu’à s’organiser.

Il nous faut – aussi –  retrouver « le fil d’Ariane » du progrès social et politique pour sortir de ce labyrinthe du Profit et de la mort…

Mais aujourd’hui, qui est Dédale, celui qui donna la solution à Ariane pour sortir du Labyrinthe?

Eh bien, précisément, « Dédale », c’est nous.

Cette pensée nouvelle, celle héritée du programme historique du Conseil National de la Résistance… celle qui affirme qu’il faut remettre l‘humain au centre de toute l’organisation sociale et politique… c’est le véritable « fil d’Ariane ».

L’Humain contre le profit et le « tout-Capital » et … le pouvoir au peuple en Nation.

Voilà notre programme d’action…

Nous devons travailler dans ce seul but … que je résumerai en trois points essentiels comme 3 mots d’ordre :

Nous devons travailler à « Fédérer toutes les forces d’actions dans le pays »

Nous devons travailler à «  Soulever politiquement le pays »

Nous devons enfin nous préparer à « Prendre le pouvoir » !

Je vous remercie.

Jean-Luc Pujo**

FIN

 ___

*PRCF : Pole de renaissance du communisme en France;

**Jean-Luc Pujo est écrivain et militant républicain. Il préside les Clubs « Penser la France ». Il est rédacteur en chef du journal en ligne Politique-actu.com.

SOURCE – voir et revoir l’ensemble des intervenants :

http://www.politique-actu.com/opinion/vendredi-2020-meeting-virons-macron-euro-mondialisation-virale-meeting-numerique/1788839/

___

#penserlafrance

CONTACT: penserlafrance@penserlafrance.fr – 01.73.64.98.68

Les Clubs « Penser la France » travaillent au soutien de plusieurs initiatives politiques de refondation autour d’un  « nouveau Conseil National de la Résistance » réunissant communistes authentiques et gaullistes authentiques et au-delà tous citoyens militants pour l’indépendance de la France.

Les Clubs « Penser la France » militent pour les trois sorties immédiates : Sortie de l’OTAN – Sortie de l’UE – Sortie de l’EURO.

Source: www.penserlafrance.fr