DIDIER MOTCHANE – Entretien exceptionnel – Hommage.

31 octobre 2017

[Note : Hommage à Didier MOTCHANE, qui vient de nous quitter. Intellectuel et militant exceptionnel, nous avions eu le plaisir immense de le croiser à de multiples reprises et il avait accepté de se prêter au jeu de l’interview à l’été 2011. Son ouvrage difficile et brillant avait – bien sûr – été ignoré de l’ensemble des médias et des politiques. Démonstration supplémentaire de notre effondrement collectif. JLuc Pujo – mardi 31 octobre 2017 – Lire « DIDIER MOTCHANE, un regard humaniste – socialiste et républicain – au tournant du nouveau siècle »]

___

“Heureux consommateurs de la richesse des nations dans l’éblouissante lumière du Capital, aux quatre points cardinaux des sociétés contemporaines soumises au despotisme éclairé de l’ordre bourgeois, les quatre cavaliers de notre apocalypse – le social-libéralisme, l’économisme, le géopolitisme, l’européisme – encerclent de leurs brides chacun de vos regards ; ils sont les gendarmes psychotropes d’un peuple innombrable promis aux assoupissements des servitudes volontaires ; quadruple imposture d’un droit de l’hommisme – alibi de la puissance – doucement bercé dans le sommeil des citoyens.

Sublimation romantique du remords socialiste des convertis de la religion du marché, le social-libéralisme porte le masque de Carnaval d’un économisme intelligent. A moins qu’il ne le troque pour celui d’un géopolitisme indigent : deux variétés hoqueteuses du fanatisme hémiplégique qui tient lieu d’idéologie de rechange à des socialistes virés libéraux, comme de bien entendu aux libéraux en mal de bonne conscience ; l’Europe étant le nom qu’ils donnent à la Terre Promise de leurs reniements, l’européisme, l’esperanto de leur inculture et de leurs boniments.”

ENTRETIEN réalisé à Paris au cours de l’été 2011 par Jean-Luc Pujo en exclusivité pour Politique-actu.com.

Didier MOTCHANE est cofondateur du CERES ; il a participé à la création du Parti socialiste à Epinay, en 1971, puis à la création du Mouvement des Citoyens. Il a notamment publié, sous le pseudonyme de Jacques Mandrin et avec la collaboration de Jean-Pierre Chevènement et Alain Gomez, L’Enarchie ou les Mandarins de la société bourgeoise et, sous son nom, Un atlantisme à la charentaise.

POUR VISIONNER l’entretien de 2H30 : CLIQUER ICI

POUR ALLER PLUS LOIN :

» DIDIER MOTCHANE, un regard humaniste – socialiste et républicain – au tournant du nouveau siècle » par Jean-Luc Pujo