Présidentielle 2017 : Abattre MACRON-HOLLANDE dès le 1er tour ! (Penser la France)

24 mars 2017

Paris, vendredi 24 mars 2017.

Cette campagne présidentielle 2017 est – à plus d’un titre – indigne de la France, alors que nous traversons un moment historique mondial important.

D’une part, le déroulement des primaires – à gauche comme à droite – a largement perturbé ce moment essentiel de dialogue entre un Homme et la Nation.

D’autre part, l’absence de courage de François Hollande, refusant d’assumer jusqu’au bout sa responsabilité politique, couplée au surgissement organisé d’un candidat fabriqué, hors sol, véritable mutant politique – Emmanuel MACRON – a fini de caractériser ce quinquennat totalement raté.

Emmanuel MACRON incarne 30 années de politiques libérales, européistes et atlantistes, qui ont précisément détruit la France.

Emmanuel MACRON – comme l’indiquent ses soutiens – est l’héritier du » Oui » à la Constitution européenne de 2005, du » Oui » à l’intervention de la France en Irak en 2003, du » Oui » au traité de Lisbonne en 2008, du “Oui” à la réintégration du commandement militaire de l’OTAN. Soumis à Berlin et adoubé par Angela MERKEL, il est l’homme de Bruxelles, l’homme des réseaux CLINTON opposés à Donald TRUMP et Vladimir POUTINE.

En un mot, Emmanuel MACRON incarne notre impasse collective.

Fils spirituel de François HOLLANDE et produit incestueux d’ATTALI, MINC et Pierre BERGÉ, Emmanuel MACRON doit être combattu avec la plus grande fermeté.

Il est, de loin, le candidat le plus dangereux pour l’avenir de la France, et ce, en dépit des réserves les plus sévères que nous pouvons émettre sur le projet LE PEN.

Les Clubs » Penser la France » dénoncent la propagande des médias et des Instituts de sondages achetés par les plus grands groupes financiers et appellent les français à conserver leur calme, à résister à cette propagande éhontée et à choisir leur chemin en peuple libre.

___

#penserlafrance

CONTACT: penserlafrance@penserlafrance.fr – 01.73.64.98.68

Les Clubs » Penser la France » travaillent au soutien de plusieurs initiatives politiques de refondation autour d’un » nouveau Conseil National de la Résistance » réunissant communistes authentiques et gaullistes authentiques.