« CORSE : L’Inacceptable ! » (Penser la France – communiqué national)

21 janvier 2016

___

COMMUNIQUE NATIONAL DES CLUBS PENSER LA FRANCE

Le 26 décembre 2015

Attaquer un lieu de culte, c’est insulter l’histoire même de nos civilisations.

La destruction d’un lieu de culte musulman est inadmissible, contraire même aux valeurs qui fondent la culture Corse toujours fortement attachée à la culture républicaine.

*

Depuis des décennies, tout est fait pour disqualifier la République.

Des gouvernements se succèdent qui trahissent tous – années après années – l’Idéal républicain.

Les attaques scandaleuses de pompiers, de médecins et de membres des forces de l’ordre intervenant dans certains quartiers abandonnés par la République ne peuvent que nous révolter.

La mobilisation de populations et de citoyens est de ce point de vue une réaction très saine. Elle est de très bon augure pour l’œuvre de refondation républicaine que nous devons mener.

C’est l’Etat qui doit être mis aux bancs des accusés. L’Etat et ses Préfets rendus incompétents par des gouvernements qui organisent sciemment cette incurie.

Ainsi, la fin du modèle républicain Français dictée par Bruxelles conjuge d’une part, la collaboration de gouvernements corrompus, d’autre part, l’action de mouvements ethnorégionalistes qui s’érigent comme seul rempart face aux désordres grandissants.

Il s’agit là d’une planification organisée particulièrement vicieuse de démantelement de la République.

*

Les Clubs » Penser la France » veulent ici réaffirmer leur attachement au contrat républicain Français.

Nous devons travailler d’urgence à la réaffirmation de ces fondamentaux à travers une véritable révolution hyper-républicaine.

Il faut remettre la République partout y compris en Corse, avec les Corses, nombreux attachés aux valeurs du modèle républicain.

C’est la seule alternative dont la France a besoin d’urgence.

____

CONTACT: penserlafrance@yahoo.fr – 01.73.64.98.68

Les Clubs “Penser la France” travaillent au soutien de plusieurs initiatives politiques de refondation autour d’un “nouveau Conseil National de la Résistance” réunissant communistes authentiques et gaullistes authentiques.

[Merci à l’équipe de » Penser la France » Corse-Bastia]